Sport et Loisirs

Quelle combinaison pour faire du paddle ?

Le stand-up Paddle est l’une des activités les plus pratiquées particulièrement en période d’été quand il fait beau. Il est aussi exercé pendant les autres périodes à savoir la mi- saison et l’hiver mais à faible taux de participation à cause de la chute de la température de l’eau ou même de l’air ambiant. Evidemment, le paddle est une activité qui se pratique en pleine surface de l’eau. C’est la raison pour laquelle il est moins pratiqué pendant les périodes de froid. Cependant, les quelques peu qui le pratiquent pendant la fraicheur, se doivent de se protéger en conséquence. En effet, à chaque période, une combinaison est donc adaptée pour pratiquer cette activité. Quelles pourront bien être les meilleures combinaisons adaptables pour chaque saison ?

Meilleure combinaison Paddle

Quelques variétés de combinaison type pour le stand-up paddle

Les pratiquants de ce sport se confronteront à une diversité de combinaisons pour paddle sur le marché. Il leur revient de savoir choisir celle qui leur convient et qui peut leur permettre de mieux profiter de leur activité pendant la période choisir. Nous vous présentons un panel de combinaison dans l’ordre croissant de la valeur de l’isolant, que voici :

  • T-shirt de manche courte anti-UV
  • T-shirt à longues marches
  • Combinaison néoprène manches courtes cuissard 2mm 
  • Combinaison néoprène à longues manches & jambes 2 à 4 mm
  • Combinaison intégrale néoprène de 3 à 5mm avec des chaussons 
  • Combinaison intégrale néoprène de 4 à 6mm et accompagnée de gant, chaussons et bonnet
  • Combinaison intégrale néoprène de 5 ou  7mm avec les gants, cagoule et des chaussons

En outre, il serait important de retenir que le néoprène est une matière spécialement conçue en compatibilité avec les sports nautiques. En plus d’être confortable, il est bien flottant sur l’eau. De façon générale, les combinaisons intégrale néoprène sont constituées en bipartie, l’une épaisse et l’autre non. Les parties épaisses sont dédiées aux parties vitales du corps (le tronc)  tandis que les parties non épaisses sont réservées aux quatre membres du corps humain. 

Par ailleurs, en période d’été ou la chaleur est au rendez-vous en permanence, les combinaisons néoprènes ne vous seront pas utiles car elles vous procureront davantage de la chaleur, avec la température qui est déjà au-dessus de 24°C. Or en temps normal, les combinaisons prouvent leur utilité pendant le froid. La combinaison pourra vous porter en surchauffe au cas où vous ne tombez pas à l’eau. En revanche, il est important d’éviter les chocs thermiques quand on chute dans l’eau froide pendant une période où il fait excessivement chaud  à l’extérieure. En outre, il serait très appréciable d’opter souvent pour un t-shirt UV plus un short de bain pendant l’été pour faire du dapple. Ensuite, les leggins et joggings seront préférables pour effectuer de bonnes séances de SUP yoga. 

Au cours de la période de mi- saison ou d’hiver, la température est relativement basse et notre corps semble assez vulnérable. Cette période consiste en de forte pluie ou de vent sec et fort. C’est la période la plus favorable aux combinaisons néoprènes. Pendant ces instants, filer votre combinaison intégrale néoprène vous permettra de maintenir la chaleur corporelle de votre corps. Le temps d’hivers ou de mi- saison rabaisse la T° de l’eau jusqu’à une fourchette comprise entre 15 et 24°C. Ainsi, il serait très raisonnable de porter son choix sur les combinaisons en manches courtes ou longues accompagnées de cuissards de 2mm pour la pratique du Stand-Up dapple. Cela vous assure toute la sécurité et le confort dont vous pourrez en avoir besoin. Au fur et à mesure que le temps évolue, pensez à vos protéger davantage en ajoutant à votre équipement précité les gants et la cagoule pour renforcer votre sécurité. De là, vous allez vivre en parfaite harmonie la passions de votre sport nautique. 

Les équipements en néoprène sont les meilleurs que vous puissiez avoir pendant les périodes de très faibles T°. Les chaussons en néoprène sont les plus efficaces qui puissent protéger vos pieds pendant ces moments forts de vos exercices nautiques. Il est capital de tenir aussi compte des chaussures barefoot qui consolideront votre attachement afin de garder vos pieds dans la chaleur. Le coupe-vent imperméable vous sera indispensable en temps de pluie et de vent fort. 

Pendant que vous faites de la randonnée ou des parcours de distance importante, tachez ne pas utiliser des combinaisons trop épaisse même en temps de fraicheur. Il est rare de de tomber à l’eau pendant ces activités alors que vous avez besoin de vous évacuer.

Quel bonheur tiré de l’escalade sur l’esprit ?

L’escalade est une discipline suivant laquelle on grimpe en foulé un obstacle. Il participe en effet à la réduction du stress. Une activité anti-stress par le biais de la sécrétion de noradrénaline. Une fois qu’on se retrouve au-dessus du mur, toutes nos pensées passent derrière nous. De plus, la pratique fréquente dans les lieux magnifiques consolide notre bien-être.

Ensuite, cet exercice demande assez de concentration à chacune de ses étapes. Pour cela, il renforce considérablement notre capacité à se concentrer. Par exemple, repérer un chemin ou rester sur un mur demande la présence d’esprit. Encore, celui qui grimpe régulièrement a une forte capacité de devancer ou d’anticiper sur sa vision ou sa physique. C’est la stimulation du cerveau. En outre, le grimpeur sait avoir la maîtrise de soi. Ainsi, il doit savoir canaliser ses émotions, ses angoisses ou ses peurs. Le grimpeur gère au mieux sa respiration, sa fatigue ou encore moins son échec. 

Pour le grimpeur, l’échec est une école amène à mieux relancer son assaut. Il donc source de la détermination, une détermination qui prend corps à partir de la confiance en soi. La croyance en soi est le socle d’une bonne escalade. 

Un sport unificateur 

L’escalade est un sport qui crée de l’ambiance entre ses pratiquants. Une discipline qui semble être pratiquée uni-personnellement mais qui se pratique en collaboration ou en équipe. C’est vrai, une personne est le grimpeur et qui escalade le mur. Toutefois, le grimpeur a un accompagnateur, qui au sol donne des directives au grimpeur : Un travail en synergie.